Japon...

Publié le par association de liloufoc à liloustic

 

Quand les singes vont aux bains

 

Indifférents aux êtres humains, les macaques gambadent et... (Photo: Getty Images)

Indifférents aux êtres humains, les macaques gambadent et jouent à quelques pas de vous sans jamais quémander de nourriture.

Photo: Getty Images

 

(Yudanaka) Si vous aimez les documentaires animaliers et avez un faible pour les singeries, le parc Jigokudani Yaenkoen est pour vous. Vous pourrez passer des heures à observer les interactions de dizaines de macaques japonais à quelques centimètres de votre nez.

 

Vous avez peut-être déjà vu des images de ces singes faisant trempette dans une source thermale, le pelage parsemé de flocons de neige. Des animaux qui s'improvisent un spa, la scène n'est pas banale. Mais il y a beaucoup plus.

 

À l'entrée du parc, des pictogrammes vous enjoignent de ne pas nourrir ni toucher les macaques. Les Japonais, très respectueux des consignes, ont dû observer celles-ci à la lettre depuis l'ouverture du parc, au milieu des années 60, car ces singes-là sont indifférents aux êtres humains. Ils gambadent et s'assoient à quelques pas de vous sans jamais quémander de nourriture - un agréable contraste avec d'autres endroits, ailleurs dans le monde, où ils la chipent dans votre sac à dos.

 

var curDateTime = new Date(); var offset = -(curDateTime.getTimezoneOffset());if (offset > 0){ offset = '+' + offset; }if (window.adgroupid == undefined) { window.adgroupid = Math.round(Math.random() * 1000);}document.write('<scr'+'ipt lang'+'uage="javascript1.1" src="http://adserver.adtechus.com/addyn/3.0/5214.1/907617/0/-1/ADTECH;alias=cyberpresse_voyage_300x250_4;key=destinations/asie/japon;kvorganizations=1;kvpersons=1;kvgeolocations=1;kvpub=;size=300x250;loc=100;target=_blank;grp='+window.adgroupid+';misc='+new Date().getTime()+';aduho='+offset+';rdclick="><\/script>');

 

Cette confiance vous permet d'observer tous les aspects de leur vie sociale. Toilettage, allaitement, courses-poursuites, querelles de territoire, le manège incessant qui se déroule autour de vous donne presque le tournis. Quand un mâle repousse un concurrent un peu trop aventureux, les autres membres de la tribu s'écartent prudemment. Seuls les plus petits, inconscients, continuent leurs cabrioles comme si de rien n'était.

 

 

Les macaques vont spontanément se baigner dans le grand bassin d'eau fumante près de leur aire de jeu, mais comme il faut parfois encourager la nature, un employé du parc y jette de la nourriture à quelques reprises dans la journée. Une webcam braquée sur le bassin vous permet d'observer leurs visites au spa (voir ci-dessous pour le site).

 

En voiture ou en train, l'aller-retour Nagano-Jigokudani peut se faire dans la journée.

 

Le train Nagano Dentetsu n'a d'express que le nom, mais c'est ce qui fait son charme. Assoyez-vous à l'avant pour regarder par les fenêtres panoramiques tandis qu'il serpente poussivement à travers les petites maisons bordées d'arbres fruitiers. Descendez à la gare de Yudanaka et prenez le bus ou un taxi jusqu'au spa Kambayashi. Encore une demi-heure de marche sur un sentier bien aménagé, et vous serez au parc Jigokudani.

 

 

 

Faire comme les singes

 

Si vous avez un peu de temps, allez profitez vous aussi des sources minérales naturellement chaudes qui abondent dans la région. Le petit village de Yudanaka, par exemple, compte plusieurs hôtels et ryokans (auberges traditionnelles) offrant leur propre onsen (bain) extérieur. Excellent pour se délasser les muscles après une journée de glisse ou de randonnée.

 

LAPRESSE.CA, 10 janvier 2012

 

 

Ariane Krol
La Presse

Publié dans nature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

quad occasion 17/01/2012 16:56

J'avais déjà vu les singes sans jamais avoir eu autant d'info. merci du partage.

Par contre c'est vrai que c'est quand même sympa de pouvoir admirer des singes sans qu'ils viennent voler nos poches ou nos sacs.