La chaussure, reflet implacable de la personnalité

Publié le par association de liloufoc à liloustic

 

La chaussure, reflet implacable de la personnalité

Si nos vêtements en disent long sur nos préférences, nos chaussures feraient mieux encore en révélant notre personnalité. Une étude l’affirme.
Par Geneviève Grimm-Gobat

 

L’arrivée du printemps est associée, pour les humains, au plaisir de changer de carapace, de la tête aux pieds. Remisées bottes et chaussures fourrées, place aux chaussures tendance. Cette saison, les modèles sont colorés. Les vitrines abritent beaucoup d’orange, de jaune, de vert, de turquoise et de cobalt. Toutes les altitudes de talons sont déclinées, du plat au sommet à plus de 12 centimètres.

Pour quels sandalettes, escarpins, ballerines, sneakers cloutées, bottines, baskets compensées, slippers, derbys, oxfords, loafers ou brogues opter? Jamais l’offre n’a été aussi diversifiée. Que choisir? «Live your style», nous enjoint Justin Bieber chaussé par «la marque aux trois bandes» dans le catalogue printanier d’une grande chaîne de vente de chaussures.

 

Qu’expriment donc nos pompes? Notre style. Chaussure rime avec allure, personne n’en a jamais douté. Difficile d’imaginer Victoria Beckham à même le sol ou Carla Bruni rehaussée. Les élégantes se pâment devant une paire de Louboutin mais on peut s’enflammer pour de modestes baskets. Les uns sont prêts à se ruiner pour enfiler des godillots alors que d’autres ne pigent pas que l’on puisse claquer des sommes déraisonnables pour loger ses pieds. Le confort avant l’élégance est le mot d’ordre de ceux qui ne sont pas prêts à souffrir pour leur look.

 

Les attitudes diffèrent au moment de se chausser, suscitées par autant de points de vue quant au résultat escompté. «L’habit fait le moine», pensions-nous. Et si la vérité se nichait plus bas, au ras des pâquerettes? Nos godasses nous révéleraient en effet bien plus que nos vêtements. Un simple coup d’oeil aux chaussures d’une personne permettrait de percevoir son sexe (pas vraiment étonnant!), son âge, son caractère, son revenu même, prétend une étude intitulée «Shoes As a Source of First Impressions». Elle a été publiée dans le «Journal of Research in Personality».

 

L’étude a été menée à l’Université du Kansas. 200 personnes ont été soumises à un questionnaire portant sur leur personnalité puis les photos de leurs chaussures ont été soumises à 63 étudiants. A partir de celles-ci, il leur a été demandé de juger les traits principaux du caractère, de l’appartenance politique, du revenu, de l’âge et du sexe de leurs propriétaires respectifs.

 

«L’âge, le sexe et le revenu sont des caractéristiques aisément «repérables» sur des chaussures. Il n’est donc pas étonnant que les étudiants les aient facilement identifiées», commente Angelica Bahns, professeur de psychologie, un des auteurs du travail de recherche. En revanche, la relation (imaginée par les étudiants) entre chaussures très originales et personnes extraverties s’est révélée infondée.

 

Au-delà de l’aspect révélateur des souliers, l’étude a pu établir une corrélation entre les personnes soigneuses et des chaussures qui le sont également. Quant aux «libéraux» (politiquement parlant), ils usent volontiers les leurs jusqu’à la corde. Les personnes agressives aiment porter des chaussures montantes alors que les personnes plus «agréables» préfèrent enfiler «des modèles pratiques et fonctionnels». Plus surprenant, les personnes calmes optent pour des chaussures à l’apparence inconfortable. Enfin, les sujets anxieux, en quête de liens sociaux, sont eux aussi identifiables. Si une paire de chaussures est fraîchement lustrée, elle révèle un souci d’apparence qui est un indicateur du souci de plaire.

Les chercheurs estiment que 90% des caractéristiques de la personnalité ont pu ainsi être captés. Leur conclusion: nos chaussures nous trahissent…

 

LARGEUR.COM

 

LUNDI 22 AVRIL 2013
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article